L’ONI réfléchit à la Pratique Avancée

Logo CNOI24 Juin 2015 – L’ONI organise au Palais du Luxembourg (Sénat) un colloque sur le thème de la Pratique Avancée.

 

L’ANFIIDE et l’Académie des Sciences Infirmières (ASI) collaborent et éditent une brochure en support de cette journée de travail.

Télécharger le programme…

Le concept de pratique avancée en soins infirmiers peut paraître nouveau en France. Il alimente les discussions du groupe professionnel infirmiers depuis le début des années 2000 suite à la parution du rapport « Coopération des professions de sante : le transfert de tâches et de compétences » , aux réflexions subséquentes menées par la Haute Autorité de Santé (Haute Autorité de Santé, 2008) et aux travaux des organisations professionnelles infirmières.

C’est aux Etats-Unis qu’ont été introduites les fonctions aujourd’hui qualifiées de pratique avancée il y a plus de cinquante ans : l’infirmière spécialiste clinique tout d’abord (années 40) puis la fonction d’infirmière praticienne (années 50). Depuis, ces deux fonctions ont connu des développements importants tant aux Etats-Unis que plus largement au niveau international. Dans les années quatre-vingt dix, ces deux fonctions ont été regroupées sous l’appellation faîtière d’infirmière de pratique avancée.

Sur une perspective internationale, l’introduction du concept de pratique avancée en soins infirmiers dans un système de santé résulte souvent de l’articulation de plusieurs facteurs d’influence :

• Un accroissement des besoins de la population en soins de santé,
• Une pénurie médicale ou une répartition inadéquate de l’offre de soins médicaux sur le territoire,
• Une volonté du groupe professionnel infirmier d’apporter sa contribution au maintien de l’offre de soins, • Un contexte sanitaire économiquement contraint.

Pour lire la suite : Télécharger la brochure… « Pratique avancée en soins infirmiers : perspectives internationales et pistes pour une transposition nationale »