Menu +

Expérimentation du bilan de soins infirmiers (BSI) en Haute-Garonne

AMELI.fr
Article mis à jour le 28 mars 2017
Prise en charge à domicile de la personne dépendante : une expérimentation dans votre département d’un nouveau dispositif, le bilan de soins infirmiers (BSI).

Le bilan de soins infirmiers (BSI) est un nouveau dispositif qui facilite l’évaluation des besoins en soins infirmiers des patients dépendants. Cet outil, élaboré en concertation avec vos représentants professionnels, a vocation à remplacer à terme l’actuelle démarche de soins infirmiers (DSI).

En quoi consiste le BSI ?

Le BSI vise à améliorer l’organisation du maintien à domicile des patients dépendants en favorisant la coordination des soins avec le médecin traitant et en simplifiant la procédure par la dématérialisation des échanges, tant avec le médecin traitant qu’avec l’Assurance Maladie.
Le BSI comporte :

  • Un support d’évaluation unique et dématérialisé, rempli en ligne par l’infirmier(ère) sur le téléservice Espace pro :

– contenant les diagnostics et interventions infirmiers, par type de soins (soins de base, relationnels, éducatifs et techniques),
– permettant à l’infirmier(ère) d’établir un plan de soins infirmiers adapté à la situation de chaque patient.

  • Une synthèse, générée automatiquement à partir du support d’évaluation :

– reprenant les seuls éléments saisis par l’infirmier(ère) dans le support d’évaluation,
– comportant un espace pour l’avis du médecin traitant.

La synthèse est ensuite adressée par l’infirmier(ère) au médecin traitant pour avis sur le plan de soins infirmiers proposé, via une messagerie de santé compatible avec l’espace de confiance MSSanté1.

Le médecin traitant dispose d’un délai de 5 jours pour retourner la synthèse complétée de son avis à l’infirmier(ère) via sa messagerie sécurisée de santé.

Deux choix sont possibles pour le médecin :

  • soit valider sans observations le plan de soins infirmiers proposé,
  • soit formuler des observations sur ce plan de soins.

L’infirmier(ère) modifie le cas échéant le BSI, conformément au retour du médecin traitant, puis le clôture. Le BSI devient accessible au service médical de l’Assurance Maladie.

Pour plus d’informations, consultez la présentation de l’expérimentation BSI et le support d’évaluation du BSI disponibles en téléchargement ci-dessous.

En quoi consiste l’expérimentation BSI ?

Une expérimentation du BSI dans la pratique quotidienne des infirmiers(ères) et médecins s’avère indispensable avant d’envisager sa généralisation. Elle se déroule dans 12 départements2, dont le vôtre, à partir de fin mars 2017, avec pour objectifs :

  • d’évaluer l’accueil et la pertinence du dispositif BSI auprès des professionnels et voir s’il répond à leurs besoins et attentes,
  • de mieux connaître les interventions des infirmiers(ères) auprès des personnes dépendantes.

Dans le cadre de cette expérimentation, vous êtes invité(e) à tester ce dispositif et à réaliser des BSI pour au moins 6 patients dépendants de votre patientèle, à la place de la DSI réglementaire3, dans la période de l’expérimentation.Le référent BSI de votre caisse d’Assurance Maladie vous accompagnera pendant toute la durée de l’expérimentation (voir ses coordonnées ci-dessous).

À noter :

  • Dans le cadre de l’expérimentation, le BSI n’est pas soumis à la procédure d’accord préalable. Les soins peuvent donc commencer ou se poursuivre dès l’envoi de la synthèse au médecin traitant.
  • En sus de la facturation « DI » propre au BSI (facturé dans les mêmes conditions qu’une DSI), une indemnisation vous est versée pour votre participation à l’expérimentation (cf. le contrat d’adhésion à télécharger ci-dessous).
  • À l’issue de l’expérimentation, un échantillon d’infirmiers expérimentateurs sera interrogé dans le cadre d’une enquête qualitative sur l’expérimentation conduite par un institut d’études. Cette participation à l’enquête fera également l’objet d’une indemnisation par l’institut.

En pratique

Vous souhaitez vous porter volontaire à l’expérimentation ?

  • Signez le contrat d’adhésion à l’expérimentation du BSI et retournez-le à votre référent BSI.
  • Indiquez par mail à votre référent BSI le nombre de patients (sans leur identité) pour lesquels vous comptez réaliser un BSI (le nombre de patients ne peut être inférieur à 6) ainsi que la liste nominative de leurs médecins traitants.
  • Assurez-vous de disposer d’une adresse de messagerie de santé compatible avec l’espace de confiance MSSanté (voir le Guide de conduite de l’expérimentation du BSI pour les infirmiers à télécharger ci-dessous) :

Vous avez déjà une messagerie de santé ? Pour savoir si elle est compatible avec l’espace de confiance MSSanté, connectez-vous à https://annuaire.sante.fr et saisissez votre Nom/Prénom. Si votre adresse de messagerie de santé apparaît, c’est que votre messagerie est compatible MSSanté.
Vous n’avez pas de messagerie de santé ou votre messagerie de santé n’est pas compatible MSSanté ? Inscrivez-vous à la messagerie de santé compatible MSSanté de votre choix. Pour toute aide, contactez votre référent BSI.

Vous êtes infirmier expérimentateur ? Consultez le guide de conduite de l’expérimentation du BSI pour les infirmiers et accédez aux tests utilisés dans le support d’évaluation du BSI disponibles en téléchargement ci-dessous.

Votre référent BSI
Pour l’envoi de votre contrat d’adhésion, pour tout renseignement complémentaire ou pour toute aide (y compris pour l’inscription à une messagerie sécurisée de santé) votre référent BSI est à votre disposition :

Mme Anne BOUTILLON
Tél : 06.21.88.34.75
Adresse mail : experimentation-BSI@cpam-toulouse.cnamts.fr
Adresse postale : CPAM de la Haute Garonne. A l’intention de Mme Anne BOUTILLON (Direction de la Santé, service Professionnels de Santé), 3 bd Leopold Escande 31093 Toulouse

 

1. MSSanté est un système de messageries électroniques réservé aux professionnels de santé, constituant un « espace de confiance MSSanté » qui permet de sécuriser les échanges email entre professionnels de santé et de protéger leur responsabilité (on parle alors de messagerie compatible MSSanté).

2. L’expérimentation BSI se déroule dans les 11 départements (12 CPAM) suivants : Côte d’Or (21), Doubs (25), Haute-Garonne (31), Indre-et-Loire (37), Landes (40), Puy-de-Dôme (63), Pyrénées-Atlantiques (64), Rhône (69), Saône-et-Loire (71), Paris (75), Somme (80).

3. Dans le cadre d’une prescription initiale ou de renouvellement de soins infirmiers pour dépendance.